Pourquoi l’architecture à Montréal n’est pas poussée à l’extrême?

Question: Patrice, Pourquoi l’architecture à Montréal n’est pas poussée à l’extrême?

Réponse: C’est très très simple. L’argent! Est-ce que je viens de faire mon signe de dollar à l’envers? L’argent. Écoutez, la seule raison pour laquelle l’Abu Dhabi a des architectures complètement extraordinaires. C’est l’argent. C’est aussi simple que ça. Ça coûte chez de construire des architectures poussées. Ici, les architectes font le maximum pour reste dans la gamme de prix de la masse. C’est aussi simple que ça. Si l’architecte aurait eu plus de budget, on aurait aussi des architectures éclatées. Mais on doit avoir des édifices, et pour avoir un édifice le plus maximisé, le plus rentable financièrement, on arrive toujours à des édifices rectangulaires, carrés, classiques. Et je trouve quand même que les architectes font du très bon travail à Montréal pour quand même amener ces architectures là, un classique à des niveaux de modernités très très respectables. Mais demain matin, donnez-nous un budget de 1000$ dollar le pied carré, vous allez avoir des tours exceptionnelles. Tous les plus grands architectes de la planète qui arrivent à Montréal sont limité par les mêmes contraintes et il y a aussi des contraintes d’urbanisme. Dans la majorité des secteurs, on est limité par les types de couleur qu’on peut utiliser, les types de matériaux qu’on va utiliser, et les formes aussi. Donc, c’est souvent des idées très très « flyées » des architectes au départ qui sont ramenées sur terre, faire des fonctionnaires dans des conseils. Le CCU, qu’on appelle le conseil (comité) consultatif d’urbanisme qui vient limiter au fond les idées de grandeur des architectes malheureusement.

Conseil de Pat!

McGill immobilier Condo Montréal

 

Patrice Groleau CIGM OACIQPatrice Groleau propriétaire & courtier immobilier agréé

Québécois d’origine, Patrice Groleau est titulaire d’un Baccalauréat en gestion des ressources humaines de l’Université du Québec à Montréal, d’un diplôme de deuxième cycle en Entrepreneuriat de l’Université de Sherbrooke, Advanced Project Management de l’Université McGill à Montréal. Il détient aussi une licence en Gestion de risque de l’Université du Québec à Montréal, une licence en Commerce des valeurs mobilières au Canada de l’Institut Canadien des Valeurs Mobilières, en plus d’avoir obtenu les diplômes de Agent immobilier du Collège de l’immobilier du Québec, ainsi que de Courtier immobilier agréé & Directeur d’Agence (DA) du Collège de l’immobilier du Québec. Patrice Groleau est également Formateur Agréé de l’OACIQ à titre de Spécialiste de la Vente & Mise en Marché de Projets Immobiliers. Membre de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) et de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), Monsieur Groleau possède également une solide expérience en finance, ayant travaillé pour plusieurs grandes institutions financières.



Laisser une réponse


Title X