Condo Montréal – Est-ce qu’il y a trop de condos ?

Aucun promoteur et aucune banque ne sont là pour perdre de l’argent mais si 4 analystes de marché disent que le marché immobilier est en hausse il faut y aller.

Il faut impérativement que le produit soit parfait à tout point de vue et en lien avec la demande précise de la clientèle visée du secteur, et c’est ce que l’on fait chez McGill immobilier.

En tant que promoteur on ne peut pas se permettre d’improviser!

Une chose qui a changé c’est le respect entre les promoteurs, historiquement quand quelqu’un s’installait dans un secteur avec un produit précis les compétiteurs n’arrivaient pas l’autre côté de la rue avec un produit similaire.

Aujourd’hui c’est chacun pour soi et tout le monde veut une part du gâteau.

Tant que les banques restent aussi strictes il n’y aura pas de problèmes; on ne vend pas on ne construit pas. Les problèmes viennent des promoteurs qui viennent déstabiliser l’équilibre du marché en construisant des projets qui ne sont pas supportés par des ventes. Pour le moment le marché est stable mais il y a de gros promoteurs qui ont beaucoup d’argent dont la provenance douteuse risque de mettre en péril l’équilibre économique de la construction immobilière.

Les banques font de meilleures vérifications, mais toutes ne sont pas aussi scrupuleuses et les projets immobiliers n’échappent pas toujours aux pratiques malveillantes qui consistent à blanchir de l’argent. Les acheteurs doivent se renseigner pour savoir qui est réellement derrière les différents projets. (3 de 5)

Condo Neuf Montréal

Patrice Groleau propriétaire de l’agence immobilière McGill immobilier spécialisée en ventes et mise en marché de projets

Titulaire d’un Baccalauréat, en gestion des ressources humaines de l’Université du Québec à Montréal, d’un diplôme de deuxième cycle en Entrepreneuriat de l’Université de Sherbrooke, Advanced Project Management de l’Université McGill à Montréal. Il détient aussi une licence en Gestion de risque de l’Université du Québec à Montréal, une licence en Commerce des valeurs mobilières au Canada de l’Institut Canadien des Valeurs Mobilières, en plus d’avoir obtenu les diplômes de Agent immobilier du Collège de l’immobilier du Québec, ainsi que de Courtier immobilier agréé du Collège de l’immobilier du Québec.

 

 



Laisser une réponse


Title X