Courtier immobilier le mythe de la facilité & de l’abondance!

L’illusion de facilité véhiculée par plusieurs écoles d’enseignement du courtage immobilier, certaines agences immobilières, certains directeurs d’agence, certaines interprétations biaisées des publications de l’OACIQ (L’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec) et des chambres immobilières, amènent plusieurs personnes à s’intéresser au métier de courtier immobilier pour les mauvaises raisons. Trop de courtiers sont courtiers pour le mirage financier plutôt que pour une passion réelle pour ce merveilleux milieu.

Combien de fois j’ai entendu des courtiers dire: « Je vais vendre des propriétés haut de gamme à Westmount et gagner des centaines de milliers de dollars en choisissant mon horaire… » Comme si les résultats arrivaient aussi facilement du simple fait qu’on a pris la décision de viser un certain segment de marché et que la compétition n’existait pas. Dans les faits on ne choisi pas nos clients, ni notre secteur, c’est le secteur qui nous choisi via un ensemble de facteurs, de « timing », de circonstances, etc. Et votre horaire vous ne la connaissez pas 24 heures à l’avance. Une demande de visite de dernière minute, une offre qui rentre, etc. et vos plans de souper chez des amis viennent de prendre le bord. Un courtier immobilier qui arrivera à gagner 100,000$ travaillera 7 jours sur 7 à toutes les heures du jour. Et le courtier immobilier à temps partiel? N’y pensez même plus! Le marché d’aujourd’hui est à des lunes de celui des courtiers qui le faisaient pour s’occuper maintenant les enfants partis de la maison. La compétition entre les courtiers n’a jamais été aussi féroce, les frais marketing à des sommets, etc. les sites de vente par le propriétaire et autres prenant du terrain tout en faisant chuter les pourcentages de commission.

J’entends tellement de gens dire que les courtiers immobiliers font trop d’argent pour la nature de leur travail. La réalité est que le salaire moyen des courtiers immobiliers est d’environ 40,000$ (http://www.mcgillimmobilier.com/salaire-courtier-immobilier/)

L’autre constat est que très souvent les courtiers qui débutent ont justement l’énergie du débutant la première année. Il se dévouent corps & âme, financièrement, y mettent le temps etc. Mais si un courtier désire rester au sommet il se doit de garder cette cadence quasi militaire. Combien de fois avons-nous vu les étoiles filantes dans l’industrie prendre des mandats quasi bénévolement juste pour se monter un certain volume de propriétés pour donner l’illusion qu’ils roulent, l’achat de la voiture de luxe & des complets de designers leur visage au centre de campagne marketing colossale à fort prix, de bonnes commissions mais 100% réinvesties dans cette publicité pour arriver à la fin de l’année avec bien peu mais en croyant qu’il sont maintenant lancés et que le robinet offrant un flot d’argent continu est maintenant ouvert. Malheureusement les années suivantes leurs revenus chutent drastiquement et ils deviennent trop souvent incapables de supporter financièrement leur nouveau train de vie.

Les agences immobilières qui fonctionnent sous le principe « PLEX » à courtier qui font de l’argent même si leurs courtiers n’en font pas. J’ai eu une personne en entrevue qui mentionnait avoir fait 50,000$ en commissions l’année dernière mais que son agence lui facturait annuellement, tenez-vous bien, 30,000$ en frais divers (loyer mensuel, pourcentage sur ses commissions, frais de la maison mère, etc. etc.) Vous imaginez on parle plus que de 20,000$ au final! Ou d’autres agences qui facturent jusqu’à 30% voir 50% de redevance. Mais le pire dans tout ça c’est que le courtier immobilier en obtient souvent bien peu en retour au delà de promesses vides… d’abondance et de facilité!

Heureusement ce ne sont pas toutes les agences qui fonctionnent de la même façon certaines en offrant beaucoup plus que d’autres. Chez McGill immobilier nous croyons sincèrement être l’Agence immobilière offrant le meilleur rapport qualité/prix de l’industrie. Autre détail non négligeable, nous sommes l’agence immobilière la plus sélective de l’industrie. Beaucoup d’appelés, peu d’élus… Chez McGill la spécialisation a bien meilleur goût!

Intéressé ? C.V. détaillé à info@mcgillimmobilier.com

Courtier Immobilier Agence Immobiliere



Laisser une réponse


Title X