Courtier immobilier vs. DuProprio

Entrevue Vidéo avec Patrice Groleau, propriétaire de l’agence immobilière McGill immobilier

Patrice GroleauPourquoi est-ce que DuProprio dérange autant les courtiers immobiliers car ce n’est pourtant qu’un site web servant à publiciser des propriétés comme le sont Les Pac, Kijiji, LaPresse, Micasa etc. Les courtiers n’ont aucun problème à faire de la publicité sur des sites qui font aussi la promotion de propriétés à vendre directement par leurs propriétaires. Les agences traditionnelles canadiennes continuent de mettre la publicité à grand frais dans les annonces classées pendant que Gesca qui est actionnaire de DuProprio donne une place de choix à ce dernier dans la meilleure section qu’est la section Maison. Le point majeur est que DuProprio est ouvertement anti courtier ou du moins s’affiche comme une alternative aux courtiers immobiliers et est de plus le seul site web à interdire aux courtiers immobiliers d’annoncer directement, du moins en théorie car de nombreuses propriétés représentées par des courtiers immobiliers sur le site inter-agence s’y retrouvent tout comme LesPac, Kijiji, LaPresse, etc. le but est de s’afficher partout.  *(…) Depuis quelques années, de nombreux sites internet offrent la possibilité d’y annoncer sa propriété. Si certains s’y risquent, il n’en demeure pas moins que, selon un sondage réalisé en 2010, les courtiers immobiliers sont impliqués dans plus de 40 % des ventes compilées sur un de ces sites, DuProprio pour ne pas le nommer. Démontrant que le soutien d’un professionnel de l’immobilier se révèle indispensable pour conclure la transaction.(…)  40% des propriétés sur DuProprio implique un courtier immobilier… c’est énorme!

Donc, c’est la portion support/conseil qui les dérange? Pourtant les particuliers ont toujours eu accès à faire évaluer leur propriété par un évaluateur, à demander des conseils juridiques à un notaire, avocat ou technicien juridique ou en lisant des articles spécialisés sur le web et il a toujours été possible de vendre sa propriété soi-même. On s’entend que l’information et l’analyse ne sont pas aussi poussées via un centre d’appel qui est plus dans une optique de volume, bref, de quantité plutôt que de qualité. Impossible, à distance, de percevoir les détails, on reste dans une analyse et des conseils de surface. L’employé du centre d’appel ne peut pas être un spécialiste et connaître un secteur du Plateau quand il prend l’appel à Québec. Le marché immobilier est un ensemble de nuances qui font la différence qui je ne crois pas peut se faire ailleurs que sur le terrain, face à face, avec le client.

McGill immobilier Condo MontréalChez McGill immobilier, nous sommes une agence immobilière spécialisée dans la vente de projets immobiliers. Nos promoteurs ont le droit de vendre par eux-mêmes mais une exception dans la loi fait en sorte qu’ils peuvent même vendre via quelqu’un d’autre qu’un courtier immobilier. Imaginez nous sommes dans une situation encore bien pire pourtant pourquoi est-ce que cette exception dans la loi ne nous dérange pas? Car nous savons pertinemment que nous sommes les meilleurs dans ce qu’on fait et que nos promoteurs tirent avantage de notre expertise. Oui, ils pourraient vendre par eux-mêmes mais ça implique du temps, de la gestion, qu’ils ne vendraient sûrement pas aussi rapidement, qu’ils manqueraient de précieux conseils qu’ils ne peuvent aller chercher en lisant un site web ou en appelant un centre d’appel. La vélocité des ventes serait affectée, tout comme la structure et le marketing des projets et encore plus. Ça s’appelle la valeur ajoutée.

Je suis d’accord avec l’OACIQ que le fait de mentionner dans les publicités « 15 000$ d’économie pour le vendeur qui a vendu lui-même! » est trompeur car ceci est très subjectif. Est-ce que la propriété aurait vendu plus cher avec un courtier? Combien d’heures à faire la gestion de tout ça? Des heures qui sont en fait ni plus ni moins un salaire** pour des heures travaillés qui devraient être soustraites de « l’économie » car ne l’oublions pas, ça ne se fait pas tout seul! Il ne faut pas non plus minimiser l’ampleur de la tâche pour vendre sa propriété. De mettre en avant le client qui a vendu en 48 heures à la première offre mais on ne nous parle pas du client qui ne vend pas ou qui vend en un an!

Donc d’où provient cette crainte? La réponse est simple c’est la première fois qu’un site donne l’illusion à certains propriétaires que ce que DuProprio offre est équivalent à l’offre de service d’un courtier immobilier, ils minimisent la complexité de la tâche que représente la vente de sa propriété minimisant le travail des courtiers immobiliers. Mais le fait de dire qu’on offre certains services ne garantie absolument rien sur la qualité et l’ampleur des services. Pour moi on parle d’un site web avec extra et c’est normal… à 1000$ l’inscription ça ne peut pas être juste comme Kijiji qui est gratuit! Évidemment les courtiers immobiliers qui font le minimum en signant des mandats de courtage sans faire d’analyses poussées, ni des suivis de qualité, qui laissent le propriétaire faire les visites etc. bref qui inscrivent sur le site inter agence la propriété de façon approximative pour ensuite attendre que tout se fasse tout seul.  Eux peuvent craindre avec raison un tel site qui effectivement offre un service pouvant avoir l’air semblable. Mais les courtiers qui donnent vraiment un service de qualité, qui travaillent dans les règles de l’art, ces derniers, pourront toujours justifier leur commission auprès des propriétaires qui trouveront leur compte à travailler avec des spécialistes dans le domaine immobilier. Les bons courtiers immobiliers n’ont absolument rien à craindre de DuProprio qui n’est qu’un site web bref un outil car comme on dit ce n’est pas le marteau qui fait le menuisier.

Ce n’est pas pour rien que autant de courtiers abandonne leur licence, que plus de la moitié des courtiers immobiliers gagnent moins de 44000$ par année**, c’est difficile, ce n’est pas aussi bien payer que la perception populaire.

Tout comme il y aura des gens qui vendront leur propriété par eux-mêmes via des site web spécialisés, il y aura toujours des gens qui feront leurs impôts eux-mêmes avec des site web spécialisés, qui feront leurs placements financiers eux-mêmes avec des site web spécialisés, qui se représenteront eux-mêmes en cour après avoir consulté des site web spécialisés mais il y aura toujours des gens qui vont préférer faire affaire avec le professionnel: Fiscaliste ou Comptable, Planificateur financier, Avocats donc également… un courtier immobilier!

Je suis ici pour prévenir la désinformation sur certains points dans le marketing de DuProprio mais jamais ce site web ne va remplacer un courtier immobilier. À nous chers courtiers de démontrer au public notre valeur ajoutée et à ceux qui ne peuvent le faire… peut-être n’offrez-vous pas le service de qualité auquel vos clients ont droit.

*(…) Rappelons que DuProprio, qui se targue depuis quelques jours d’avoir «vendu» (mais plutôt annoncé !) 100 000 propriétés, comptabilise des chiffres depuis 1997 et ce à travers le Canada. 100 000 propriétés (annoncées et non vendues) versus +7 millions vendues par les courtiers immobiliers, est-ce comparable? (…)

*Les courtiers immobiliers ont la cote ! (Chambre immobilière de Québec) chttp://www.ciq.qc.ca/webjournal/2011/09/les-courtiers-immobiliers-ont-la-cote/

**À LIRE: Salaire courtier immobilier & Propriétaire qui vend par lui-même



Laisser une réponse


Title X