Les condos de Griffintown partent comme des petits pains

Il se pourrait bien que Griffintown soit la nouvelle destination à la mode de Montréal pour demeurer en condo. Mais si quelqu’un avait dit cela il y a à peine cinq ans, on ne l’aurait certainement pas cru.

Le quartier historique de Montréal – situé au sud de la rue Notre Dame, à l’ouest du boulevard Georges Vanier, au nord du canal de Lachine et à l’est de l’autoroute Bonaventure – était auparavant une zone industrielle, où se trouvaient principalement des entrepôts et des usines.

Mais les temps ont changé, et plus particulièrement depuis 2004, lorsque des promoteurs de condos ont misé sur l’arrondissement. Eva Fried du journal Montreal Gazette a écrit que les premiers condos dans Griffintown ont été créés en 2004 lors de la rénovation de l’usine de chocolat Lowney datant de 1905 et de l’usine de textile adjacente. Aujourd’hui, ce condo possède 1.300 unités.

Griffintown est indubitablement en train de s’agrandir, avec ces quelques 3540 bâtiments, qu’ils soient achevés, en cours de construction ou en projet.

«Au rythme auquel il évolue en ce moment, dans cinq ans Griffintown sera un quartier bien établi, il sera en plein essor, » Hugo Girard-Beauchamp, a-t-il affirmé à la Gazette. «C’est l’un des derniers lopins de terre que nous pouvons développer à proximité d’un centre-ville et on ne voit plus cela à Toronto ou à Vancouver. »

District-Griffin-Condo-Griffintown-1024x576

La zone remonte au milieu des années 1800, quand c’était un quartier irlandais peuplé principalement d’ouvriers.

En 2004, Griffintown ne comptait que 1.500 – 2.000 personnes. Aujourd’hui, ce nombre est de 5000 et quelques.

Et avec les nouveaux résidents viennent les restaurants branchés, les boutiques de mode et des magasins de meubles et bien plus encore.

Des magasins comme Celadon, Mitchell Gold + Bob Williams, Item and West Elm ont déjà investi les lieux. Maison Corbeil s’y installe également, en partenariat avec la marque française de meubles Ligne Roset.

«C’est un tout nouveau quartier. C’est probablement le quartier le plus tendance proche du centre-ville. Il est proche du Marché Atwater, de la piste cyclable du Canal Lachine, du Vieux-Montréal» selon les dires de Collette au journal la Gazette. «Vous pouvez tout faire à pied. Et maintenant, les grands restaurateurs ne vont plus au boulevard St Laurent. Ils s’en vont à Griffintown».

Luc Laroche, propriétaire et gérant du restaurant Le Richmond, qui abrite maintenant un marché italien adjacent de 6,000 pieds carrés. Comme l’a écrit,Freide de la Gazette, tous deux se situent dans un bâtiment des années 1800 en briques rouges qui était à l’origine une centrale électrique, puis une usine textile, sur la rue Richmond, au sud de Notre-Dame.

Pendant ce temps-là, Lucci qui a tout récemment ouvert sur la rue William est un super café à l’angle des Seigneurs. Qui plus est, il fait également office d’épicerie fine, le propriétaire de la boutique Mario Sinaï sert des toasts, des sandwiches, des salades, des glaces et bien plus encore.

District Griffin Condos Griffintown Condo Montreal

Mathieu Collette, directeur de la division des études du nouveau marché du condo chez les Groupe Altus, une firme de recherche privée, a récemment dit à la Gazette que Griffintown est un investissement «absolument» rentable.

Le rapport du premier trimestre d’Altus pour 2015 a indiqué que sur 2.275 des nouveaux condos qui ont été construits dans Griffintown, sont en cours en construction ou sont en prévente dans 20 projets, 1 547 d’entre eux ont été vendus. Et parmi ceux qui n’étaient pas achevés, il n’y en avait que 131 qui étaient en fait prêts à être vendus: c’est un petit nombre pour une demande croissante.

De plus, la société canadienne d’hypothèques et de logement a répertorié un taux moyen de condo achevé invendu de seulement trois pour cent dans la zone entre 2011 et 2014.

Le rapport d’Altus a indiqué que le volume des ventes dans Griffintown était 20 pour cent plus élevé que pour la même période l’année dernière et les ventes ont dépassé le nombre de nouvelles unités créées sur le marché. Et avec le prix médian pour un condo neuf à Griffintown de 450 $ le pied carré, comparativement à 550 $ près du Centre Bell et 520 $ dans le Vieux-Montréal, l’arrondissement semble être une excellente aubaine.

L’un des projets de condos de Griffintown dont on parle le plus pourrait être District Griffin sur Parc (phase 5), conçu par Devimco.

Toutes les unités ont été redessinées pour offrir aux acheteurs un milieu de vie encore plus paisible, tandis que le projet de condo se trouve à seulement quelques minutes du centre-ville de Montréal. Il dispose d’une piscine intérieure et d’une salle de sport et 75 pour cent de la vue contemple la ville de Montréal ou l’un des parcs environnants, ceci pourrait bien être le rêve d’un acheteur.

Souhaitez-vous faire l’acquisition d’un condo à Griffintown? Pour plus d’informations sur les condos de la phase 5 du District Griffin, veuillez contacter les courtiers Natalia Blanchette au 514.804.7720 ou Anika Quicquaro au 514.559.6886



Laisser une réponse


Title X