Pourquoi Montréal est la meilleure ville universitaire d’Amérique

Univerite Montreal

Avec une qualité de vie élevée, une pléthore d’universités exceptionnelles et une riche diversité culturelle, Montréal est considérée comme étant une destination attrayante pour les étudiants du monde entier.

Depuis un certain temps maintenant, la métropole est classée parmi les meilleures villes en Amérique du Nord. Mais Montréal est aussi devenue de plus en plus reconnue comme étant l’un des meilleurs endroits au monde pour étudier dans un établissement postsecondaire.

En fait, selon le rapport QS 2016 des Meilleures Villes Étudiantes, une étude annuelle qui répertorie les villes étudiantes les plus intéressantes dans le monde, Montréal, se classe à la 7e place dans le monde, loin devant toute autre ville nord-américaine. Aucune autre ville sur le continent ne se retrouve dans le top dix, tandis que Toronto et Vancouver se retrouve à égalité à la 13e place.

«Les étudiants du monde entier viennent à Montréal parce qu’il y règne tout simplement un climat incroyable pour l’apprentissage. Vous avez de faible frais de scolarité, un loyer abordable, une industrie abondante pour des stages et des emplois et six universités différentes mondialement reconnues», a déclaré Ilan Saks, PDG de Stacked HR, une firme de chasseurs de têtes pour les grandes sociétés de technologie. Avant de fonder Stacked RH, Saks s’occupait d’un projet ambitieux qui cherchait à créer un fond de capital-risque pour le lancement de nouvelles entreprises en technologie dirigés par les étudiants à Montréal, appelé le Founder Project.

Aucune autre ville sur le continent n’est placée dans le top dix du rapport QS, tandis que Toronto et Vancouver arrivent à égalité à la 13e place. Paris, à 404 points est en tête de liste (Montréal, a un score de 377).

Le rapport QS analyse les villes en se basant sur cinq catégories distinctes:

- Classement des universités (nombre d’institutions universitaires dans une ville et leurs classements mondiaux respectifs)
- Mélange d’étudiant (nombre d’étudiants nationaux et internationaux, la population étudiante vs. l’ensemble de la population)
- Attraits (culture, sécurité, pollution, corruption)
- Activité de l’employeur (popularité employeur pour les diplômés nationaux et internationaux)
- Accessibilité (frais de scolarité, prix de vente au détail)

Le rapport n’a pas été le seul signe à montrer pourquoi Montréal est une option si attrayante pour les étudiants.

Même en 2013, Montréal était la meilleure destination parmi les 80 villes offrant le meilleur retour sur investissement global pour les étudiants étrangers de premier cycle, selon l’Economist Intelligence Unit (EIU).

La Bank of Communications ISea Turtle Index fait l’éloge de Montréal pour son dynamisme culturel, son faible taux de criminalité, la facilité pour obtenir un visa et pour d’autres facteurs. L’étude a été fragmentée en cinq catégories: les retours de l’enseignement, les retours de l’immobilier, les retours financiers, l’expérience professionnelle et l’expérience social.

En discutant avec McGill Immobilier, Saks a estimé qu’il a appris de nombreuses choses semblables à ce que le Sea Turtle Index a révélé, lors de l’exécution du projet fondateur.

«Ce que nous avons appris en étudiant le climat des étudiants de Montréal était que l’écart entre l’industrie et le talent des élèves se resserre. C’est bon signe car cela signifie qu’il y a plus de possibilités pour que les élèves restent, plus de travail et pour qu’ils puissent faire leur vie en ville. En même temps, cela profite à l’économie locale», a déclaré Saks.

Saks a également mentionné comment la ville est attrayante pour les jeunes en raison tout simplement de son offre culturelle.

«D’autres villes canadiennes ne peuvent pas offrir ce que Montréal offre aux jeunes. Il y a beaucoup de bars et restaurants, festivals et les gens viennent de partout dans le monde pour apprendre le français.» a-t-il déclaré. «Il y a une raison qui explique qu’elle a le plus grand nombre d’étudiant par habitant dans toute l’Amérique du Nord, même supérieur à Boston et  New York. »

En fait, Montréal a apparemment hérité du prestigieux surnom de meilleure ville pour les étudiants dans son propre pays depuis des années et des années. En 2012, la ville a été nommée meilleure ville au Canada par le classement QS. Dès lors, elle a bien évidemment fortifié sa position, en remontant au rang de meilleure ville en Amérique du Nord.

«C’est tout simplement fantastique que Montréal puisse se classer parmi les 10 meilleures universités de la planète, la faisant arriver au même niveau que Paris, Londres et Boston» voici ce que Guy Breton, recteur de l’Université de Montréal, a raconté à la Gazette de Montréal à l’époque. «Notre institution est d’ailleurs particulièrement fière de ceci, en portant comme elle le fait le nom de notre ville et en apportant nos propres contributions à la riche et dynamique vie universitaire de Montréal.»



Laisser une réponse


Title X